eniko biographie

"Je voudrais me métamorphosez en ce que le monde devrait être ..."

Je suis née a l'ombre rafraîchissante des platanes de Klausenbourg (Cluj, Kolozsvar) à l'Ouest de la Roumanie, en Transylvanie. J'ai été bercée dans deux langues, le roumain et le hongrois. Cette dualité de la culture, m'a fait découvrir la notion "d' horizon".
Mon père, Francis, a étudié la Théologie, ensuite a suivi les cours du Conservatoire de musique. Il a été premier-ténor lyrique à l'Opéra. Ma mère, Hélène, a travaillé dans le domaine économique, dans une imprimerie. Elle représente le côté pratique de la famille. J'ai une soeur, Catherine.
Élevée et dirigée vers les arts par ma grand-mère paternelle, Marie ,c'est elle aussi qui me laisse en héritage "la folie d' aimer". Mes grands-parents maternels, architectes, me lèguent la passion et la persévérance dans le travail et dans la création.
Mon premier contact avec le monde magique des arts se passe à l' âge de trois ans, quand je vois Traviata. Je grandis entre la ville et la campagne, entre la pauvreté du présent et le souvenir des années d'aisance bourgeoise, j'apprends le respect du talent et de la valeur.
Avec les années de la consolidation du communisme, la famille de ma mère est expropriée et envoyée aux travaux forcés par le régime au pouvoir. Mon père, étudiant au Conservatoire, est fait prisonnier. Il passe sept ans en Sibérie, à Briansk. La terreur de la dictature communiste, la peur et le mensonge, l'injustice, la prison de l'esprit et de l'âme, donnent une dimension exacerbée à l' existence et à la pensée libre...

 

 

Biographie d'Eniko S. par Jean-Marc Warszawski

musicien et docteur en musicologie. Créateur et éditeur du site Références / musicologie.org. Chercheur à l'équipe de Recherches Patrimoines musicaux (EA 2560), Paris IV-Sorbonne. Qualifé aux fonctions de maître de conférences.

 

Dès qu'elle met en théâtre sa belle et poignante voix de mezzo-soprano, Eniko Szilagyi s'impose, vise à fleur de mots ce qu'il y a de meilleur dans la tripe de son auditoire, le don de l'émotion, et touche,et fait mouche, nous rappelle avec force à notre humanité. Elle est une puissante personnalité qui a pris place dans la tradition des grandes interprètes de chansons, après Florelle ou Lys Gauty, qu'il faut citer ici, et plus proche de nous, Colette Magny, Caura Vaucaire, Barbara ou Juliette Gréco.

Née à Klausenbourg, nom allemand pour Cluj-Napoca en Roumanie, elle suit le cursus académique de l'université de Théâtre et Cinéma de Bucarest, dont elle est diplômée. Bien avant ses études, elle est déjà devant les micros des radios, sur les plateaux de télévision, devant les caméras de cinéma, et sur les planches de théâtres.

Elle joue dans les troupes du Théâtre National de Tîrgu Mures puis de Cluj-Napoca, deux grandes villes universitaires et hauts lieux culturels de Roumanie.Elle réside quatre années en Belgique, acquiert la nationalité belge, puis s'installe en Hongrie, à Budapest.Elle se produit une dizaine d'années avec la troupe du Théâtre de Debrecen, Théâtre de Kecskemét, Budapesti Kamaraszinhaz. Elle interprète premiers rôles et rôles importants dans un beau répertoire classique populaire, proche de ce que développe, dès après la guerre, le mythique Berliner Ensemble, ou à Paris, un peu plus tard, le Théâtre National Populaire de Jean Vilar : Marguerite Duras, Beckett, Heiner, Müller, Pirandello, Euripide, Ibsen, Schiller, Dostoïevski, Garcia Lorca, Goldoni, Arthur Miller, Shakespeare, Sophocle, Brecht avec l'Opéra de quat'sous dans le rôle de Polly, Georges Bernard Shaw, Machiavel. Une soixantaine de rôles au théâtre, une vingtaine au cinéma.

Elle a reçu de nombreuses distinctions (6 prix d'interprétation féminine au théâtre en Hongrie) et la Croix de la Légion d'honneur de la République Hongroise. Touchée par les textes de Boris Vian, Léo Ferré, Brel, Barbara, elle débute dans la langue de Molière, dans une série de spectacles théâtralisés autour de la chanson française.

En 2004 elle est nommée "Ambassadrice de la chanson francophone"et s'est produite dans des salles prestigieuses parisiennes comme la salle Gaveau, le Théâtre Dejazet, le Théâtre Lucernaire.

Etablie à paris depuis 2006, elle travaille au coté de grands artistes, comme Georges Moustaki (concert à Madrid en 2008); Jean Musy compositeur, qui a mis en musique les textes et les poèmes d'Eniko et les écrivains René de Ceccatty et Jean Rouaud (prix Goncourt).


actualités Concerts --------- Biographie --------- Eniko Szilagyi sur Myspace --------- contactez Eniko S.